14 Décembre 2016 : annoncera les nominés des SAG Awards

07 Mai 2017 : "Return To Tree Hill" de EyeCon à Wilmington

20 & 21 Mai 2017 : "Don't Mess With Chicago" de  Empire Conventions à Paris

Visite de la maison de Sophia Bush

Source : domainehome.com

Date : Février 2014

DOSSIER : Sophia Bush Métier : Actrice et activiste. Ambiance : Naturel moderne rencontre l’industriel cool. Domicile : Maison moderne de trois chambres, deux salles de bain, dans les collines.

Sophia Bush n’est pas forte pour rester dans un même endroit très longtemps. « Je suis une voyageuse perpétuelle, donc il y a toujours de l’agitation folle, » admet-elle. Entre filmer sur place pour Chicago PD de NBC, les voyages à travers le monde avec Pencils Of Promise afin d’apporter l’enseignement dans les pays en voie de développement, et ses nombreux rôles d’activistes pour les associations telles queDoSomething.org, c’est pas étonnant que l’actrice ait trouvé peu de temps pour se poser dans sa maison des collines de Hollywood. « J’ai acheté la maison en 2010, puis j’ai travaillé encore deux ans et demi en Caroline du Nord, » dit-elle. « Jusqu’à l’année dernière, c’était essentiellement un bel endroit de stockage. » Arrive Domaine. Avec pour but de créer une maison domestique pour se recharger entre ses nombreux efforts, Bush a demandé l’aide de Estee Stanley et Mat Sanders de Domaine pour transformer la pierre précieuse architecturale lisse et naturelle en un espace qui pourrait fonctionner comme un endroit social chaleureux pour les amis et en une rampe de lancement pour une vie de oui.

Avec pour habitude de sauter dans un avion tous les quatre jours, Bush savait qu’elle voulait que sa maison de L.A. serve comme un centre de rattrapages de toutes sortes. « Environ un week-end par mois, des groupes que j’aime sont invités, et nous avons 60 personnes présentent pour ces sessions incroyables de musique, » dit-elle. Pour arranger cette ambiance du salon, la salle de séjour a été conçue avec un concept dans l’esprit. « J’aime la notion qu’un espace peut être dicté par ce qui se passe dedans,» dit Bush de son salon ré-imaginé à multiples buts. Centré autour d’un groupe de meubles, le plan d’architecte fait utiliser des fauteuils comme l’un de  Hollywood at Home, un fauteuil italien des années 50 rouge par  Osvaldo Borsani et une chaise Windsor ultra-moderne de  A+R. Cet arrangement divers, quoique non conventionnel, arrange facilement les moments de conversations et de transitions dans un espace de performances occasionnelles pour des concerts musicaux.

 

En bas des escaliers et la cuisine passée, un espace d’humeur changeante qui accueille occasionnellement des repas végétariens et des soirées films. « Tout que je voulais c’était un grand canapé et une TV, » dit Bush de sa demande pour un espace afin de se pelotonner avec son troupeau de pitbulls Penny, Patch et Griffin. « Il y a quelque chose de si agréable sur le fait d’avoir un espace de visionnage en soi. » Ici, un grand sofa à deux couleurs avec des grands oreillers en dessous d’une flèche d’époque. Tandis que l’orientation de la pièce se dirige vers le visionnage de la TV, les murs foncés aident à camoufler l’écran plat afin que les tabourets de Environment dispersés et les sièges de  Eames continuent à encourager les réunions entre amis.

LA MAISON DU OUI

Si le but de ce projet était de rendre la maison comme une rampe de lancement inspirante pour le quotidien, alors vous pouvez dire que cette maison a les bons os. Merci aux amis qui gardent la maison habitable et habitée pendant que Bush est loin, et le mantra de la maison, « Oui ! », inscrit sur le grand tableau noir de la cuisine, la maison est arrivée pré-installée avec un sentiment de bien-être. « Entre amis, nous avons réalisé que quand les choses sont vraiment « eh » dans votre vie, prendre des risques et courir dans la crainte exigent de dire oui à des choses. C’est plutôt dingue de voir ce que cela a fait pour nous ces deux dernières années. Ça a complétement changé nos vies. 2013 était l’année du oui, et 2012 était tout simplement pareille. Pour tout ceux qui viennent dans la maison maintenant, nous allons dire oui pour avoir une meilleure vie possible. »