14 Décembre 2016 : annoncera les nominés des SAG Awards

07 Mai 2017 : "Return To Tree Hill" de EyeCon à Wilmington

20 & 21 Mai 2017 : "Don't Mess With Chicago" de  Empire Conventions à Paris

Sophia's Los Angeles Guest House

Source : www.onekingslane.com

Date : Septembre 2016

Nous avons d'abord craqué pour Sophia Bush dans One Tree Hill et sommes devenus de plus en plus sidérés par son activisme. Ensuite, nous sommes allés dans sa maison du côté des collines d’Hollywood et avons atteint le point de non-retour, nous avons craqué-pour-cette-fille-sage : il s'avère que Sophia est une vieille âme de Californie qui s’intéresse à tout ce qui touche la restauration et les traditions sensationnelles de design de son état natal.

Sophia découvre la décoration de sa maison d'amis :

Le plus amusant, c’est qu’elle a souhaité notre aide. Elle avait fait appel à l'équipe de décorateur de The Studio pour faire une cure de jouvence de la pièce principale de sa maison d'amis. Quand Sophia a acheté sa maison principale, une femme de 90 ans nommée Annette vivait dans la maison, qu'elle avait construit avec son mari dans les années 1950. Sophia et Annette sont devenus proches autour de cocktails et en se promenant dans le jardin d’Annette: "Elle avait ce buisson de romarin incroyable qui était de la taille d'une Smart”, se souvient Sophia.

Lorsque Annette est morte, les promoteurs menaçaient de démolir la maison et le jardin. "Ça me brisait le cœur" de penser que cela puisse se produire, Sophia raconte, donc elle a acheté la propriété elle-même et se mit à en faire une extension de sa maison principale. "Je voulais rester fidèle à certains aspects du milieu du siècle et aussi pour pouvoir se sentir vraiment comme dans un cottage qui permet de s’évader." Voilà où Studio de chez One Kings Lane [entreprise de décoration] est entré.

Laisser entrer la lumière

Même si le cottage avait une belle structure à poutres et poteaux et un jardin verdoyant, son intérieur “ressemblait à une cave,” dit Sophia, avec beaucoup de boiseries et un plafond jaune des années 70. Pendant que Sophia a fait faire quelques travaux de rénovation pour l'améliorer, elle a commencé à discuter avec le décorateur d'intérieur Alexander Reid et le reste de l'équipe de stylistes de The Studio. “J'ai aussitôt sympathisé avec l'équipe de One Kings Lane,” confie Sophia. “J'ai pu expliquer ce que je voulais très facilement à Alex — il a très vite compris. Nous avons rapidement eu la même vision.

Pour ce qui est du résultat, les rénovations collaient très bien pour la vision de la décoration d'intérieur. Tout d'abord, un mur qui séparait la cuisine de la salle à manger/salon a été détruit. Tous les murs et plafonds ont été blanchis à la chaux, les parquets foncés ont été cirés et les poutres du plafond ont été colorées en plus foncé. Pendant les rénovations, Sophia raconte, “Je savais, aimant Neutra et Lautner, qu'il y a avait un sentiment de bungalow classique de Californie ici” qui pouvait être exploité en jouant avec les poutres en bois, le plafond voûté, et les grandes fenêtres.

Faire du deux en un

Une fois les rénovations terminées, Alex a commencé à rechercher les meubles pour la pièce principale du cottage, destinée à être un salon et une salle à manger (il y a une salle à manger plus formelle ailleurs dans le cottage, mais cette pièce, qui est juste à côté de la cuisine, avait besoin d'un coin sympa pour manger). “Des pièces deux-en-un peuvent être vraiment agréables,” dit Alex. La clé c'est de garder à l'esprit l'espace global plutôt que de voir la pièce en tant que zones séparées : “Si vous faites un grand changement d'un côté, modifiez l'autre.

Créer un focus

La pièce agrandie la longueur du cottage — c'est un long rectangle étroit avec un sol asymétrique. Pour créer le sentiment de bungalow confortable que Sophia voulait, l'équipe de The Studio a placé les fournitures à trois ou quatre pieds des murs. “Avoir un sofa collé au mur ça aurait fait un peu isolé,” dit Alex. “Pour la rendre confortable, nous avions besoin de créer un espace de conversation autour de la cheminée.

Sur les murs, l'équipe a créé des séries de capsules comme une vitrine des objets de collection de Sophia et quelques livres pour un sentiment de bibliothèque et une capsule d'entrée avec un miroir et un banc. Un bonus c'est la place autour du mobilier — vous pouvez marcher facilement autour de l'espace permettant de s’asseoir pour traverser la pièce.

Le sofa gris en tissu de chenille met en évidence le sentiment confortable ici. "C'est le tissu le plus confortable, doux, et douillet, c'est comme être allongé sur une couverture." dit Sophia. "C'est vraiment paradisiaque."

Apporter une ambiance vintage

Sophia a l'œil,” dit Alex, pointant sa grande collection d'objets vintage. Sa maison principale a un esthétique industriel chic sur des merveilleux os des années 60. Bien qu'elle adore le moderne du milieu du siècle, Sophia n'est pas une puriste. “Je voulais que cet endroit ait cette ambiance du milieu du siècle mais aussi qu'il est une touche contemporaine, romantique, et un peu éclectique.” Elle est une collectionneuse naturelle : son style intérieur, elle explique, est “construit sur des objets que j'ai trouvé en voyageant, quelques morceaux classiques que j'ai collectionné, et les matinées au Rose Bowl [marché aux puces].” Sa collection de textiles inclue des articles trouvés lors de ses voyages au Guatemala, en Turquie, et au Moyen-Orient.

Gardant tout ça à l'esprit, Alex a opté pour le moderne du milieu du siècle mais a aussi gardé une bonne proportion pour d'autres styles. Il insiste sur l'importance de mélanger des morceaux récents au vintage — “autrement ça peut commencer à avoir l'air sombre” — et d'étendre la gamme de styles d'époque au-delà de ce qu'il appelle l'esthétique "de roue de chariot vintage". “J'ai cassé l'ambiance de ferme avec du métal — comme la chaise vintage Bertoia et les chaises de salle à manger en osier avec les pieds chromés, qui sont plus du style de la fin des années 70.

Passer facilement du jour à la nuit

Pour ce qui en est de l'éclairage de la pièce, Alex l'a gardé naturel le jour et vif le soir. “La lumière que vous avez en Californie est superbe — si vous en avez, vous ne devriez pas la bloquer. On a pas fait les rideaux pour cette raison.” Puisque cette maison de campagne se termine avec une haie, explique t-il, l'endroit reste privé. Une seule photographie saisissante de Drew Doggett, est accrochée entre les deux grandes fenêtres, compense la vue. Et en soirée, une lampe classique en laiton huilé et bronze, installée sur un gradateur, illumine toute la zone vivante. “Ça fait penser à une installation de Spoutnik, mais ce n'est pas exactement du milieu du siècle," dit Alex. Le long du mur du fond, une paire de chandeliers noirs donne une touche sculpturale.

Pour le sol, Alex et Sophia ont trouvé un énorme tapis marocain. “Je voulais que toute la zone où s'asseoir soit basée et fondée sur ce tapis,” raconte Alex. “C'est l'endroit où il y a la TV, et ces tapis sont tellement agréables, vous pouvez jeter des coussins par terre et faire une grande soirée cinéma.

Les suggestions d'Alex se sont bien alignées avec le rêve de Sophia pour cet endroit : “Le tapis donne un si beau reflet de toute la lumière des murs et du plafond. La table basse donne un air moderne mais aussi années 60" dit-elle. “Soudainement, tout cet espace est devenu beaucoup plus utilisable. Mes amis et moi adorons nous blottir sur ces coussins Kilim vintage pour regarder la télé.

Faire un mur "Road Trip"

Bien que l'esthétique du salon repose sur le mobilier détendu, étendu, et sur un esprit chic de Californie, l'espace pour manger est devenu l'endroit où il fallait mettre de la couleur et de l'art. En gardant le reste du mobilier ici restreint - une lumière en baldaquin noire minimisée et aucun tapis — ils ont pu ajouter beaucoup d'art. Et parce que Alex a gardé l'art simple dans les autres parties de la maison, avec une grande oeuvre seule, ils ont pu faire un grand mur galerie.

Pour donner au mur un effet texturé, Alex a sorti de l'art de différentes catégories : “Vous devez mélanger — mélanger le média, le fusain, l'abstrait, la photographie.” Il y en a beaucoup qui sont de la collection de Sophia — son père est photographe. Elle décrit sa collection comme “la Californie rencontre les sorcières qui rencontrent l'art classique du milieu du siècle. Ça fait une ambiance très road trip.” Quand elle est venue chez The Studio à New York, elle a vu une image d'un wapiti couvert de résine et s'est exclamée, “C'est mon style !

Quand je regarde des photos de photographes, je ne sais jamais si c'est bon. Ou je peux regarder les mesures de quelque chose, mais vraiment voir comment ces pièces remplissent un espace c'est merveilleux pour moi. Ajouter tout cet art était très amusant," dit Sophia.

Ouvrir la maison

Fidèle à sa nature détendue de la Californie, Sophia opte pour une maison porte-ouverte, une approche du plus on est de fous, plus on rit quand on parle de divertissement. Ce coin à manger se situe juste à côté de la cuisine, ce qui en fait un endroit idéal pour des petits dîners. Si son groupe s'agrandit, Sophia utilise la table pour un buffet, et les amis s'assoient un peu partout dans la pièce.

Ces rassemblements sont devenus le pilier de sa vie sociale. “Souvent je prends l'avion le samedi et je dois être de retour à Chicago le dimanche, alors avoir un endroit chaleureux divertissant prêt à être utilisé c'est très important,” explique t-elle. “J'envoie un message à mes amis les plus proches et je vois qui peut venir pour un barbecue. J'aime rôtir un poulet au romarin, et nous cultivons beaucoup de menthe à l'extérieur pour faire d'excellents mojitos. Casser la croûte avec tout le monde dans un espace si léger, accueillant et confortable, c'est la chose la plus géniale."

Une retraite dans une retraite

Bien que Sophia ait taillée les jardins envahis par la végétation qui avait entouré la maison de campagne et avait bloqué un peu de lumière, elle a évité de couper le cactus bien aimé de Annette. Après la rénovation, elle a planté des segments partout dans le versant de la colline de sa propriété. Elle plaisante en disant qu'elle veut que “ça ressemble aux Southwestern Huntington Gardens” de Pasadena, où elle a grandit.

Mais plus que tout, “j'aime honorer cette femme que j'admirais vraiment,” confie t-elle. “Nous avons cultivé son jardin, faisant pousser toutes sortes de légumes et herbes, des tomates et des poivrons. Ça s'est métamorphosé en quelque chose de spécial, et j'aime comment nous avons pu préserver cette maison. Cette maison de campagne est devenue un endroit de répit pour moi et mes amis."

Alex et moi avons aussitôt réalisé notre amour partagé pour les arbres intérieurs,” dit Sophia. “Cet oranger aide à mélanger l'intérieur avec l'extérieur.

"Je ne voulais pas que ça soit spécifique à un certain endroit ou style. Et je ne voulais pas que ça soit précieux. Ici, je sais que les gens peuvent mettre leurs pieds sur le canapé et rouler par terre avec les chiens."