14 Décembre 2016 : annoncera les nominés des SAG Awards

07 Mai 2017 : "Return To Tree Hill" de EyeCon à Wilmington

20 & 21 Mai 2017 : "Don't Mess With Chicago" de  Empire Conventions à Paris

Arthélius - février / mars 2007

Source : Arthélius

Date : Février 2007

Loin des déboires conjugaux, Sophia Bush revient avec nous aujourd'’hui sur son personnage hors normes de Brooke dans les Frères Scott, ainsi que sur sa vie en général. Ses passions du DVD et des séries, évoquées à l’'occasion de la sortie du coffret Saison 3 de One Tree Hill, nous sont également dévoilées.

  • Qu'’est – ce qui vous plaît dans Brooke ?
    Elle fait plein de choses que je n'’aurais absolument jamais le courage de faire ! C'’est vraiment très amusant que de l'’incarner.
  • Vous avez des exemples ?
    Elle est un peu bizarre. …En ce qui me concerne, je ne pourrais jamais me déshabiller comme elle le fait dans la voiture d'’un autre, ou d'’autres actes de la sorte. Brooke est sauvage et délurée en même temps. Certaines choses qu'’elle peut dire arrivent même parfois à me choquer. Mais ce qu'’il y a de plus passionnant chez elle, c'’est que, comme toutes les autres filles de son âge, elle a juste besoin d’être aimée et rassurée. Elle souhaite avoir une relation amoureuse solide, parce que la seule personne sur qui elle peut compter dans la vie pour l'’instant est Peyton (NDLR : Interview réalisée avant les événements de la Saison 3). Parce qu'’avec ses parents, tout n'’est pas rose ! Sa mère est du style à lui imposer une certaine pression parce que Brooke n'’est pas assez parfaite à son goût. Quant à son père, il est aux abonnés absents. Ils préfèrent lui donner de l'’argent plutôt que de partager un peu de temps avec elle. Donc, elle espère juste avoir une relation amoureuse sincère, une vraie connexion avec quelqu'’un. Je pense que c'’est pour ça qu’elle était si déçue de la tournure qu’'avait prise sa relation avec Lucas lors de la saison 1. Ce que j'’aime également chez elle, c’est qu'’au-delà de ses exubérances, c'’est une amie très loyale. Elle est quelqu’'un de passionnée et de dévouée, et elle ferait n’'importe quoi pour une personne qui lui est proche. C'’est quelque chose que je respecte profondément. La loyauté, c’'est très important à mes yeux, et je suis ravie qu'’elle possède cette qualité.
  • Avez-vous un jour considéré un autre métier que celui d'’acteur ?
    C’'est ce que j’ai toujours voulu faire, mais je n'’étais pas une grande fan des cours de théâtre. J’'ai toujours aimé aller à l’'école et je suis passionnée de lecture. Même si je me considère comme quelqu'’un de plutôt sociable, j’'adore rester chez moi et lire afin d'’apprendre quelque chose.
  • Y-a-t'il un rôle qui vous ferait particulièrement rêver ?
    Il y a certains rôles qui ont déjà été écrits que j’'aurais souhaité pouvoir interpréter, ou des films qui ont été réalisés que j'’aurais adoré tourner ! Ce qui m'’importe le plus, c'’est à chaque fois de faire quelque chose de différent. Faire des choses aussi variée que d'’interpréter un personnage comme Brooke, qui a une telle énergie, ou tout autre personnage introverti, dépressif, ou qui a un talent fou ou un job original. Je dois simplement pouvoir me passionner pour un personnage afin de pouvoir l'’incarner. Quand ce n'’est pas le cas, je refuse le rôle. Je pense qu'’il est intéressant de pouvoir interpréter un large palette de personnalités. Ça l’'est d'’autant plus que les actrices ont de plus en plus ce genre d’occasions. Elles sont enfin parvenues à atteindre le degré de respectabilité jusqu'’alors réservé aux seuls acteurs masculins.
  • Vous ne pensez pas qu'’il reste cependant difficile pour une actrice de prendre de l’'âge à Hollywood quand elle fait ce métier ?
    Bien sûr ! Mais regardez le travail de Nicole Kidman : elle a toujours autant d'’opportunités. Je trouve cependant regrettable que la grande majorité des actrices qui vieillissent se fassent faire des liftings et autres injections de Botox. J’'aime voir des femmes comme Sarah Jessica Parker. Elle est une mère et est toujours considérée comme un sex-symbol. Elle n'’a pas besoin d’'injections et est toujours aussi sublime. En tant que jeune actrice, j’'espère que dans le futur, on se focalisera plus sur mon talent que sur les petites rides naissantes autour de mes yeux. Je trouve ça plutôt rassurant de prendre de l’'âge, c’'est ce qui fait partie de vous et vous donne votre propre personnalité. Ca vous donne également l’'opportunité d'’interpréter de nouveaux rôles.
  • Appréciez-vous la façon dont Nip/Tuck présente la chirurgie esthétique ? Vous en avez d'’ailleurs tourné un épisode…
    J’'avais reçu une description du rôle qui’ m'’était proposé ainsi que le pilote de la série. Je devais interpréter une pom-pom girl bisexuelle, et d’emblée, je me suis dit que c'’était gratuit. J’'ai regardé le premier épisode, et je m'’attendais à voir un show de plus dans lequel on vous montrerait de simples opérations. Mais Nip/Tuck embraye sur tout ce qui touche les patients : quels sont leurs problèmes, comment ils tentent de les résoudre. La série démontrer que la chirurgie esthétique n'’est pas une solution aux problèmes des gens, et qu'’ils doivent trouver les raisons de leur mal-être ailleurs. J'’apprécie que cette série présente les choses ainsi. Ca a été un vrai plaisir pour moi que de pouvoir tourner dans celle-ci.
  • Vous êtes fan de DVD ?
    Complètement ! J’'ai notamment toutes les saisons de New York Unité Spéciale : c'’est ma série préférée. J'’adorerais pouvoir un jour y participer. Ce qu'’il y a de bien avec le DVD, c'’est que vous n’'êtes pas contraint par les horaires de diffusion, et que vous pouvez regarder un épisode quand vous le voulez.
  • Vous regardez les suppléments proposés ?
    Oui, mais pas trop. Certains sont très sympas, mais en tant qu’actrice, si je vois un peu trop ce qui se passe en coulisses, je trouve que ça ruine un peu la magie des choses.