14 Décembre 2016 : annoncera les nominés des SAG Awards

07 Mai 2017 : "Return To Tree Hill" de EyeCon à Wilmington

20 & 21 Mai 2017 : "Don't Mess With Chicago" de  Empire Conventions à Paris

Categorie : Instagram
Date : 01/03/2016
Traduction FR :

L'homme avec le haut gris c'est mon ami David, @ocittid. Je connais David depuis longtemps, grâce au travail incroyable qu'il fait pour sauver des vies avec @invisiblechildren, et maintenant son travail avec Pathways To Peace Uganda. En voyant les sourires dans cette photo, la joie, je doute que vous penseriez que David est un évadé d'un conflit violent. Je parie que vous ne supposeriez pas que les jeunes hommes dans cette photo avec lui sont aussi des évadés de la #LRA. Beaucoup de personnes se disent que le conflit est terminé parce que nous ne voyons plus le visage de Joseph Kony partout. Ça ne l'est pas. Son manque d'apparitions en couverture des médias populaires est juste un symptôme de notre changement constant d'attention. Des publicités qui semblent proliférer les nouvelles. Kony n'a pas arrêté d'enlever des enfants. Ses nombres se réduisent, mais nous ne pouvons pas abandonner. Ici, dans les mots de David sont ses pensées à propos de ça, et ces trois garçons. Il y a encore beaucoup de détails terrifiants dont il ne parlera pas. Mais il les affronte. Il a consacré sa vie à la protection des enfants comme eux, et à les aider à trouver un chemin de retour vers la paix. De retour à la maison. De retour à la vie. Il y a de l'espoir dans ces garçons. Tellement ♥ #repost @ocittid ・・・
Il y a quelques semaines quand j'étais à Obo en Centrafrique, pour voir et accueillir un ami qui s'est échappé de la #LRA, j'ai rencontré ces trois beaux jeunes garçons. Ils ont subi la même expérience que j'ai traversé il y a plus de 10 ans, surtout le plus jeune de tous (le premier à droite). Il a été enlevé quand il avait environ 9 ans, il a marché pendant des kilomètres et des kilomètres, il a porté des charges lourdes et a cassé sa jambe deux fois avant qu'il ne s'échappe ... Je ne veux pas expliquer comment ça s'est passé. Ça m'a rappelé de tous ce qu'il reste à faire pour mettre fin au conflit de la LRA. La souffrance est réelle et elle est toujours là. Continuons de pousser les gars, nous y sommes presque mais nous avons besoin de toute notre énergie. Nous pouvons y arriver.
#MettonsFinALaLRAMaintenant
#RamenonsLaPaixDansLesZonesAffectéesParLaLRA
#PathwaysToPeaceUganda


Photo associée :
identifiant de la photo associée dans la galerie : 0