14 Décembre 2016 : annoncera les nominés des SAG Awards

07 Mai 2017 : "Return To Tree Hill" de EyeCon à Wilmington

20 & 21 Mai 2017 : "Don't Mess With Chicago" de  Empire Conventions à Paris

Categorie : Instagram
Date : 24/06/2015
Traduction FR :

Voici mes amis David et Sam. Je connais David, grâce à Invisible Children, depuis des années. J'ai eu le plaisir de rencontrer Sam pendant ce voyage en Ouganda. Ces deux hommes rayonnent. Ils sont plein de joie, de buts, & de gratitude. Et ces deux hommes ont été kidnappés par la LRA quand ils étaient enfants. David a réussi à s'échapper après six mois horribles. Sam n'est rentré à la maison que l'année dernière, après avoir vécu 24 ans prisonnié dans la brousse. Vous penseriez que des victimes d'une telle guerre seraient renfermées, en colère, ou effrayées. Ces deux-là n'arrêtent jamais de sourire. Ils sont tellement accueillants, amusants, & optimistes. Être à la maison est un grand miracle pour eux. Ils partagent leurs histoires, terrifiantes et inimaginables, avec franchise. Ils vont de l'avant. David a une passion pour l'accès à l'éducation, il a travaillé avec IC, il a aidé des anciennes victimes de la LRA à se réintégrer ici en Ouganda, et maintenant il fait un partenariat avec #‎PathwaysToPeaceUganda . Sa mission, comme il le dit, c'est de redonner à ces gens leurs rêves. De découvrir 'qui ils veulent être dans ce monde et les laisser être.' Son travail m'a fait fondre en larmes. Son dévouement est incomparable. Tant de groupes d'aide sont partis maintenant que la LRA est au fin fond du Soudan. Les programmes qu'IC soutient toujours ici sont ceux qui aident les personnes qui rentrent à la maison. David est engagé à continuer jusqu'à que le dernier combattant de la LRA se rende. Il a accueilli Sam lors de son retour au pays, ils sont devenus meilleurs amis. Et Sam utilise sa voix depuis, en faisant des émissions de radio (utilisant la tour de réseau que IC a aidé à mettre en place !), il envoie des tracts de défection dans la brousse -- avec ses photos & messages de retour à la maison en sécurité -- à d'autres prisonniers de la LRA. La plus grande défection est arrivée l'année dernière, grâce aux messages de Sam, quand 46 personnes sont rentrées à la maison en une journée. Comme ces hommes le savent, le conflit existe toujours. David m'a dit que 'si un jour il ne reste que deux combattants de la LRA, se sera toujours une guerre. Ils peuvent tout aussi bien être des milliers. Ils continueront de se battre.' C'est souvent facile de sentir épuisé par les problèmes mondiaux, de ne plus faire attention à ce qui se passe autour du globe, de se sentir découragé & donc de s'en détourner. Il n'y a rien de décourageant ici. Il y a seulement de l'espoir. L'espoir que chacun de ces hommes avaient pensé avoir perdu. C'est ici. Continuez d'observer. #‎Espoir‬


identifiant de la photo associée dans la galerie : 37426